AMBITION 2035

Événements hybrides à venir

Ensemble, nous pouvons multiplier par 5 la valeur de l’économie océanique du Canada d’ici 2035! Joignez-vous à nous ce printemps à deux événements hybrides alors que nous continuons à réaliser #Ambition2035

6 mai
Victoria (C.-B.)
14 mai
Saint John (N.-B.)

Activité et ressources d’AMBITION 2035

En 2016, l’OCDE a évalué que la croissance de l’économie mondiale des océans doublerait d’ici 2030 pour atteindre 4 billions $ CAN. Malgré les répercussions de la pandémie, on s’attend toujours à ce que l’économie des océans continue de suivre sa trajectoire de croissance, dépassant ainsi la croissance de l’économie en général de 20 pour cent. Dans le contexte de ce potentiel océanique mondial, le Canada connait une lancée incroyable et dynamique, à l’aube d’une croissance transformative avec des possibilités importantes pour les entreprises et les travailleurs du Canada.

Les 14 et 15 mai 2023, plus de 200 leaders du secteur des océans se sont réunis à Ottawa avec une ambition commune de faire croître l’économie océanique du Canada à 220 milliards de dollars d’ici 2035. Il s’agit d’une occasion collective pour nous tous d’être audacieux et d’en faire plus, ensemble. Surverillez l’annonce des prochaines étapes! #Ambition2035. Apprenez-en davantage sur l’ambition du Canada de faire croître notre économie océanique à 220 milliards de dollars d’ici 2035.

Quelle est la contribution des océans au PIB du Canada?

En 2019, l’économie océanique du Canada a généré un PIB de 39 milliards de dollars. Cela représente 1,6 % du PIB global du Canada et seulement la moitié de la contribution moyenne mondiale des économies océaniques aux PIB du monde entier. Avec le littoral le plus long du monde, le quatrième plus grand territoire océanique et certaines des personnes les plus novatrices de la planète, le Canada n’a pas encore réalisé son plein potentiel en tant que nation océanique.

Que signifie une économie océanique de 220 G$ pour le Canada?

L’ambition de 220 milliards de dollars pour l’économie océanique du Canada est éclairée par des parties prenantes de partout au pays dans les domaines de l’industrie océanique, de la technologie et de l’innovation, de la recherche, de l’économie, du gouvernement, de la communauté et de la main-d’œuvre. Bien appuyée, il s’agit d’une ambition partagée, stimulée par des secteurs qui ont été identifiés comme présentant le potentiel de croissance le plus élevé et qui placeront le Canada à l’avant-garde des marchés mondiaux de l’océan. Cette ambition peut se traduire par des produits, des processus et des services commerciaux qui viendront contribuer à résoudre certains des plus grands défis mondiaux tout en créant une rentabilité économique révolutionnaire.

Qu’est-ce que cela signifie pour les Canadiens? Cette ambition représente cinq fois les avantages économiques pour le Canada provenant de l’économie océanique avec une contribution de plus de cinq pour cent au PIB de notre pays et des possibilités pour les Canadiens, qu’ils vivent près d’un océan ou non. C’est aussi une occasion pour les étudiants et les universités de faire de la recherche sur les océans; d’augmenter des capacités de collecte de données pour éclairer la prise de décisions; créer de nouvelles entreprises océaniques ainsi que leur expansion; favoriser une participation et une collaboration accrues avec les peuples autochtones; apporter des solutions innovantes pour les communautés rurales, nordiques et côtières qui s’attaquent aux impacts accélérés du changement climatique; rehausser la compétitivité et des possibilités commerciales importantes pour les entreprises océaniques canadiennes sur les marchés mondiaux; et créer des dizaines de milliers de nouveaux emplois et une main-d’œuvre diversifiée, bien qualifiée et favorisant un avenir océanique sain et prospère.

Quels secteurs devraient croître?

Energy_500x500
Énergie

La majeure partie de la croissance des océans est liée à l’énergie, dont la valeur pourrait passer de 9 milliards de dollars en 2019 à 100 milliards de dollars en 2035. Alors que l’économie océanique du Canada d’aujourd’hui est fondée sur des sources d’énergie traditionnelles, on s’attend à ce que d’ici 2035, notre économie océanique fasse l’objet d’investissements importants dans les énergies renouvelables et, plus particulièrement, le vent en mer qui soutient la production d’hydrogène pour favoriser un transport maritime propre. Le Canada a le vent et l’eau, mais il faudra également des investissements importants dans l’infrastructure pour ces grands projets. Il y a un intérêt international croissant pour ce que le Canada a à offrir à notre avenir énergétique, avec des exemples récents, dont la signature de l’Alliance entre le Canada et l’Allemagne pour l’hydrogène en août 2022 ainsi que la signature de protocoles d’entente par Supergrappe des océans du Canada avec les leaders européens de Blue Energy et Marine Renewables Canada 2022.

Ocean Tech_500x500
Technologies océaniques

Les technologies océaniques dans des domaines tels que la robotique, les communications, les technologies des énergies renouvelables, les batteries, la biotechnologie et la génomique et les jumeaux numériques ont le potentiel de croître jusqu’à 13 milliards de dollars au Canada. Ceci combiné à la demande mondiale et à l’accélération de solutions technologiques océaniques axées sur le climat créées au Canada nous permet donc de prévoir une ambition de 20 milliards de dollars pour la technologie océanique dans son ensemble au Canada d’ici 2035.

Public Sector_500x500
Secteur public

L’approvisionnement du secteur public joue un rôle important dans le soutien de la croissance des entreprises océaniques nationales par le biais de la Garde côtière, de la Marine royale du Canada et du Plan de protection des océans, à titre d’exemples. Les investissements dans la recherche universitaire sont essentiels à la vigueur globale et au développement continu de l’écosystème de l’innovation océanique.

Seafood_500x500
Fruits de mer

Compte tenu de la croissance rapide de la population mondiale, la demande de protéines, et en particulier de produits de la mer, est également en hausse. L’Alliance de l’industrie canadienne de l’aquaculture et le Conseil canadien des pêches souhaitent doubler le secteur canadien des produits de la mer d’ici 2040. En 2019, la valeur du secteur des fruits de mer au Canada était de 8 milliards de dollars L’ambition de faire croître le secteur de 2035 à 25 milliards de dollars sera largement favorisée par l’aquaculture et la pêche durables, ainsi que par les marchés émergents tels que les algues et les substituts du poisson, dont les solutions d’économie circulaire issues de l’océan qui contribueront à cette croissance.

Transport_500x500
Transport maritime

Des investissements importants sont en cours dans la construction navale avec la Stratégie nationale de construction navale et les investissements correspondants de SOC avec l’industrie dans des solutions pour un certain nombre de projets, y compris les revêtements de navires, l’électrification et le diesel renouvelable pour favoriser la décarbonisation du transport maritime. Des investissements importants sont en c Pour accroître la résilience de la chaîne d’approvisionnement, nous aurons également besoin d’investissements importants dans l’infrastructure de port dont la capacité à soutenir les nouvelles technologies dans les navires et l’efficacité opérationnelle.

Tourism_500x500
Tourisme et loisirs

Le tourisme nautique représente près de 30 pour cent de l’économie mondiale des océans. Selon l’OCDE, ce secteur devrait maintenir ce rythme de croissance en 2030. Avec l’ambition de faire passer le tourisme nautique à 30 milliards de dollars d’ici 2035, le Canada a besoin d’accroître son attention.

Réalisation d’AMBITION 2035

Que faudra-t-il pour parvenir à une économie océanique de 220 milliards de dollars au Canada d’ici 2035?
Il nous faudra tous travailler ensemble, avec :

• Un cadre stratégique réglementaire qui appuie le développement accéléré
• Le développement, l’attraction et la fidélisation des talents inclusifs
• Un message commun au sujet de l’occasion océanique que nous visons à concrétiser en travaillant tous ensemble
• Des normes de données communes qui favorisent un meilleur partage des informations
• Le gouvernement, la recherche, l’industrie et des communautés autochtones travaillent ensemble à la réalisation d’objectifs communs et au partage des connaissances
• Renforcement des relations internationales, création de débouchés commerciaux, attrait de nouveaux investisseurs et clients

Le rôle de Supergrappe des océans du Canada

Alors que Supergrappe des océans du Canada s’engage dans son prochain mandat, elle le fait avec une grande ambition pour l’avenir de l’économie océanique du Canada et du rôle qu’elle y jouera. Soc a défini quatre piliers stratégiques qui soutiennent ses propres objectifs en tant que grappe nationale et qui permettront également de faire avancer l’ambition de l’océan plus vaste de 2035 pour le Canada et pour laquelle SOC peut avoir le plus d’impact.

En nous appuyant sur ce que nous avons commencé, ensemble

Supergrappe des océans du Canada est un catalyseur de la croissance de l’économie océanique de notre pays depuis sa création en 2018. Avec nos membres, nous accélérons ainsi la croissance numérique, durable et inclusive des océans du Canada. C’est d’ailleurs le fondement de la création de SOC et l’engagement partagé aujourd’hui par nos plus de 500 membres, d’un océan à l’autre. Nous avons poursuivi la réalisation de nos priorités sans relâche, à savoir rassembler la communauté océanique du Canada pour changer la façon de faire des activités océaniques; créer des solutions intersectorielles pour générer une nouvelle croissance économique; décarboniser l’activité marine pour favoriser l’atteinte d’objectifs climatiques audacieux; appuyer les petites et moyennes entreprises dans leur expansion et leur entrée sur de nouveaux marchés potentiels; commercialiser l’innovation maritime créée au Canada pour aider à résoudre certains des plus grands défis du monde.

Au cours de son mandat renouvelé, SOC concentrera son co-investissement dans quatre domaines clés, destinés à faire avancer l’ambition pour les océans au Canada :

Énergie océanique élargie
Appuyer l’écologisation de l’économie canadienne par le développement des industries canadiennes de l’énergie océanique renouvelable.

Fruits de mer durables
Accroître la fourniture d’aliments durables et sûrs pour les sources océaniques.

Avenir du transport maritime
Transformer l’alimentation, l’autonomie et le contrôle des navires.

Ocean Climate Solutions
Accelerating the delivery of innovations that mitigate climate change.

Plus que jamais dans notre histoire, le monde s’est rassemblé autour de l’océan, et c’est le moment pour le Canada de prendre les rênes. Et en tant que Supergrappe des océans du Canada, nous avons le rôle d’aider à réaliser ce potentiel, en s’appuyant sur ce que nous avons commencé en 2018, et en nous lançant dans la prochaine phase de notre parcours avec une vision et une mission soutenues par un ensemble ciblé de piliers stratégiques pour les cinq prochaines années.

Vision : Accélérer la création de solutions pour saisir les possibilités mondiales des océans en bâtissant une économie canadienne plus forte et une planète plus saine.

Values : Créativité, inclusion, collaboration et ambition.

Mission: Stimuler la croissance de l’économie océanique du Canada, créer des solutions intersectorielles, bâtir une image forte de marque océanique mondiale et mobiliser une main-d’œuvre diversifiée dans le domaine des océans pour le Canada.

Objectifs de la mission :

  • Soutenir les entreprises en expansion et la commercialisation de produits innovants dans des domaines clés de croissance.
  • Attirer une main-d’œuvre plus importante et plus diversifiée pour soutenir la croissance de l’économie des océans.
  • Sensibiliser la population mondiale à l’image de marque et à l’activité océanique du Canada, attirer des investissements et des travailleurs étrangers.
  • Relier les communautés océaniques pour créer de nouvelles possibilités de collaboration et établir des partenariats résilients en matière de chaîne d’approvisionnement.

Conversation et collaboration mondiales pour l’océan

Stimuler la croissance de l’économie océanique du Canada, créer des solutions intersectorielles, bâtir une image forte de marque océanique mondiale et mobiliser une main-d’œuvre diversifiée dans le domaine des océans pour le Canada.

2016

• Le Canada a lancé son Plan de protection de l’océan et a pris un engagement supplémentaire de plus de 2 milliards de dollars en 2022.

2018

• Le Canada s’est joint aux chefs de file mondiaux de 14 autres pays au sein du Groupe d’experts de haut niveau pour favoriser une économie océanique durable et a lancé un plan d’action sur les océans en décembre 2020. Les conclusions de ce groupe d’experts ont montré qu’un océan plus sain est plus productif.

• Supergrappe des océans du Canada a été lancée. En 2022, elle détient un portefeuille de 70 projets de collaboration impliquant près de 300 partenaires et compte 360 M$ en valeur de projets. Elle a ainsi appuyé la création de 100 nouvelles entreprises océaniques au Canada à ce jour.

2021

• Le Canada a lancé des consultations publiques pour la Stratégie de l’économie bleue qui fournira un cadre national pour la santé et la productivité des océans.

• Les Nations Unies ont lancé la Décennie des sciences océaniques au service du développement durable dans le cadre de laquelle les pays travaillent ensemble pour accroître les connaissances et la coordination en ce qui concerne la santé et la richesse de notre avenir océanique mondial. En 2018, le Canada a annoncé un bureau de projet dédié et un financement de 9,5 millions de dollars pour appuyer ces activités de la décennie.

• Le Blue Technology Barometer (Baromètre de la technologie bleue) mondial de MIT a lancé un classement des performances des pays dans les domaines de la technologie, de l’environnement, des activités et des politiques reliés à l’océan. Le Canada s’est classé 10e dans l’ensemble

• Première édition canadienne de la série The Future Code (Code de l’avenir) axée sur l’innovation océanique du Canada et diffusée sur Amazon Prime, Roku et d’autres plateformes mondiales.

2022

• Premier Sommet mondial de la technologie et de l’innovation océaniques organisé à Halifax par The Economist et Supergrappe des océans du Canada ainsi que la province de la Nouvelle-Écosse, Halifax Partnership, CDL et l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA).

• Le Rapport sur l’écosystème de démarrage mondial – Édition de l’économie bleue lancé par Startup Genome à Lisbonne avec ses partenaires canadiens Supergrappe des océans et Novarium.

• Le Conseil mondial de l’océan et Reuters ont lancé une nouvelle série documentaire intitulée « Ocean Titans » présentant Supergrappe des océans du Canada et ses membres comme l’un des cinquante titans océaniques mondiaux.

En cours

• Le nombre de centres régionaux d’innovation océanique à travers le pays a continué d’augmenter au cours des dernières années avec entre autres, le Vancouver Maritime Centre for Climate (C.-B.), le Centre for Ocean Ventures and Entrepreneurship (N.É.), le Centre for Ocean Applied Sustainable technologies (C.-B.), The Launch (T.-N.-L.), Novarium (Qué), Aqpaq (N.-B.). Tous ces centres collaborent pour accroître la conversation sur l’océan et mettre l’accent sur la résolution des problèmes de l’océan.