Supergrappe des océans du Canada annonce le projet Intégration du réseau intelligent de l’énergie océanique dirigé par l’Ontario

L’un des quatre projets du Programme de solutions océaniques accélérées est annoncé aujourd’hui

Regardez la vidéo de l’annonce ici:

Aujourd’hui, Supergrappe de l’économie océanique du Canada a annoncé quatre nouveaux projets d’une valeur totale de 4,5 millions de dollars découlant de son volet Programme de solutions océaniques accélérées (AOSP), dont le Projet Intégration du réseau intelligent de l’énergie océanique. Ce projet dirigé par l’Ontario rassemble des PME et d’autres partenaires de l’innovation de l’océan en vue de fournir des services rentables pour l’intégration des générateurs d’énergie océanique dans les communautés.

De la valeur totale du projet de 975 000 dollars, Supergrappe des océans fournira un financement de 633 750 dollars pour ce projet et les partenaires de l’industrie y injecteront 341 250 dollars. Le Projet Intégration du réseau intelligent de l’énergie océanique est dirigé par BMT qui collabore avec Sustainable Marine, University of Victoria, Rainhouse et Turtle Island Innovation. Ensemble, ils commercialiseront l’intégration de solutions d’énergie océanique visant à réduire la dépendance à l’énergie diesel dans les collectivités rurales et à accroître la possibilité d’utiliser des sources d’énergie renouvelable.

Le Projet Intégration du réseau intelligent de l’énergie océanique permettra de mettre au point un seul contrôleur qui dispose d’algorithmes pour différentes communautés, alors qu’actuellement on retrouve une conception personnalisée pour chaque communauté. Avec cette solution, les algorithmes sont sélectionnés et paramétrés selon les valeurs nominales des équipements. Le développement de cette technologie permettra non seulement de favoriser l’écologisation de l’énergie pour les collectivités de toute taille avec des occasions commerciales mondiales, mais il permettra également de créer de nouvelles activités économiques, d’accroître les capacités du pays dans l’intégration du réseau intelligent de l’énergie océanique et il créera cinq nouveaux emplois.

Le programme de collaboration technique de l’International Energy Agency sur les systèmes d’énergie océanique (OES) a récemment publié un rapport intitulé Ocean Energy in Islands and Remote Coastal Areas (L’énergie des océans dans les îles et les régions côtières éloignées) qui présente les occasions commerciales pour les technologies de l’énergie marine dans les régions éloignées en raison du coût élevé de l’électricité. L’électricité y est d’ailleurs souvent alimentée par des génératrices au diesel. Aux endroits où la demande d’électricité est faible, le recours à une infrastructure comme les câbles sous-marins pour se connecter à des réseaux de l’utilitaire ne peut pas être justifié de point de vue économique.

Supergrappe des océans du Canada est un groupe de transformation dirigé par l’industrie visant à résoudre les défis communs des secteurs de l’océan par un programme concerté conçu pour accélérer le développement et la commercialisation de solutions pertinentes à l’échelle mondiale tout en bâtissant une main-d’œuvre inclusive et hautement qualifiée. Supergrappe des océans a ajouté un volet de projet supplémentaire appelé Programme de solutions océaniques accéléré (AOSP) à ses programmes de base en vue de stimuler l’innovation et de nouveaux investissements de l’industrie pendant cette période difficile. Cela permet d’élaborer de plus petits projets ayant un échéancier plus court qui procurent des résultats concrets tout en continuant à renforcer la résilience dans nos secteurs de l’océan.

-30-

« Supergrappe des océans du Canada stimule l’innovation dans l’économie océanique en investissant dans des secteurs où le Canada possède un avantage concurrentiel. Les quatre projets annoncés aujourd’hui témoignent de la profondeur d’expertise que Supergrappe des océans favorise au sein de l’économie océanique allant des réseaux électriques verts intelligents jusqu’à la traçabilité artificielle des fruits de mer basée sur l’information. » L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Les projets que nous finançons par l’intermédiaire de Supregrappe des océans joueront un rôle vital dans l’économie bleue émergente du Canada. L’amélioration de l’imagerie sous-marine et des inspections d’infrastructures extracôtières nous permettra de faire croître notre industrie maritime de façon plus sécuritaire et plus durable. Notre gouvernement continuera à investir dans les sciences et les technologies des océans afin d’augmenter le nombre de Canadiens qui y travaillent et leur présence dans nos océans. » L’honorable Bernadette Jordanie, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le Projet Intégration du réseau intelligent de l’énergie océanique est un nouveau projet prometteur de notre Programme de solutions océaniques accélérées qui permettra non seulement d’offrir de nouvelles activités économiques dans l’océan, mais aussi de contribuer à réaliser des bienfaits environnementaux l’augmentation de possibilités pour l’énergie renouvelable dans toutes les collectivités peu importe leur taille. » Kendra MacDonald, présidente-directrice générale de Supergrappe des océans du Canada

« Nous sommes ravis de collaborer avec Supergrappe des océans du Canada et nos coéquipiers de Sustainable Marine afin de poursuivre le développement d’une solution de réseau électrique intelligent pour les collectivités éloignées à l’aide de générateurs d’énergie océanique. Le Programme de solutions océaniques accélérées de Supergrappe des océans apporte une occasion unique de faire progresser un système véritablement novateur qui d’après nous présente le potentiel de transformer la distribution de l’énergie dans les collectivités côtières éloignées. » Darcy Byrtus, président de BMT au Canada

« Ce partenariat technologique offre le potentiel requis pour relever les défis énergétiques des communautés reculées et insulaires au Canada, et de partout ailleurs dans le monde. Ces défis comprennent la vulnérabilité économique en raison de la volatilité des prix du carburant, d’un manque de diversité des fournisseurs, de probabilités plus élevées de perturbation et d’une empreinte carbone plus élevée. L’équipe de Sustainable Marine a démontré que nous pouvons produire de l’énergie propre et prévisible à partir des courants de marée et nous sommes impatients de travailler avec BMT et le reste de l’équipe pour transformer l’énergie que nous produisons en énergie distribuable qui peut remplacer des combustibles fossiles pour l’île et les communautés côtières éloignées. » Jason Hayman, président-directeur général de Sustainable Marine